Scolarisation des élèves handicapés : appel à témoignages

En  juin dernier, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, lançaient la mise en œuvre  du grand service public de l’école inclusive pour 2019 / 2022, faisant de l'école inclusive une priorité du quinquennat.

Malgré les actions engagées et les projets d’amélioration portés par le gouvernement, de nombreux élèves resteront encore cette année sans solution de scolarisation adaptée.

Des témoignages concrets valent mieux que tous les discours : l'Unapei a souhaité donner la parole aux personnes directement concernées à travers la plateforme de témoignages marentree.org.

Épilepsie-France est heureuse de s'associer à cette vaste mobilisation parce que la scolarité des enfants touchés par l'épilepsie est un vrai sujet de préoccupation.

Parents, élèves, professionnels, contribuez !

Qui peut témoigner ?
- Les personnes directement concernées : parents, professionnels de l’éducation voire élèves eux-mêmes. La notion de "scolarité" s'entend au sens large : de la maternelle à l’enseignement supérieur.

Pour dire quoi ?
- Ne pas oublier de mentionner l'épilepsie, et raconter toutes les difficultés rencontrées : manque d'AVS, refus de mettre en place des aménagements, exclusions, refus d'administration de médicaments, etc..

=> Rendez-vous sur le site marentree.org.

Et après ?

Les témoignages recueillis seront mis en perspective avec les annonces du gouvernement et permettront de travailler sur des propositions d'actions ou de mesures au gouvernement.

Retour à la liste des actualités