Mise à jour des informations sur les risques liés à l’exposition au topiramate, valproate et à la prégabaline

Suite à la publication de nouvelles données concernant les médicaments à base de topiramate (Epitomax et génériques), prégabaline (Lyrica et génériques) et valproate (depakine et génériques), l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié un communiqué mettant à jour les informations liées au risque d’exposition pendant la grossesse pour ces 3 molécules.

Par ailleurs, pour le valproate, les nouvelles données ont également conduit à une mise à jour du Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) et de la notice portant sur les troubles de la fertilité masculine : chez l'homme, l’administration du valproate peut nuire à la fertilité (diminution de la mobilité des spermatozoïdes en particulier). Ces troubles sont généralement réversibles après au moins 3 mois d’arrêt du traitement et possiblement réversibles après diminution de la dose.

L’ANSM conduit actuellement une réévaluation des risques liés à l’exposition pendant la grossesse pour l’ensemble des antiépileptiques. Le rapport « Antiépileptiques au cours de la grossesse : état actuel des connaissances sur le risque de malformation et de troubles neurodéveloppementaux » publié en 2019 sera mis à jour d’ici la fin de l’année 2022.

Retrouvez ici le communiqué de l’ANSM « Topiramate, prégabaline et valproate : publication de nouvelles données sur les risques liés à l’exposition à ces médicaments »

 

 

 

 

 

 

 

 

Medicine photo created by freepik - www.freepik.com

Retour à la liste des actualités