La chirurgie palliative a pour but de limiter la diffusion des décharges épileptiques en interrompant certaines connexions. C'est le cas de la callosotomie et de la transsection sous piale.

Callosotomie

La callosotomie consiste à sectionner dans l'axe longitudinal les deux tiers antérieurs ou la totalité du corps calleux, assurant ainsi l'interruption des principales voies de propagation inter-hémisphériques. Elle est actuellement indiquée dans les épilepsies multifocales ou généralisées tels le syndrome de Lennox Gastaut ou les spasmes infantiles rebelles avec une efficacité ciblée sur les crises avec chutes. Cette intervention n'entraîne pas d'aggravation neuropsychologique ni du langage si elle est réalisée avant l'âge de 10 ans.

Transsection sous piale

La transsection sous piale est un geste chirurgical qui consiste à sectionner au niveau du cortex les fibres courtes cortico-corticales support de l'épileptogénicité tout en respectant la vascularisation piale et les fibres longues cortico sous corticales vectrices de la fonction. Cette technique est utilisée dans les régions hautement fonctionnelles comme la région motrice et les régions du langage dont elle préserve l'intégrité tout en supprimant l'épileptogènicité. Elle a été recommandée isolément dans le syndrome de Landau Kleffner mais peut être pratiquée en association avec une exérèse cérébrale.